05 aprile 2020 - 08:13     Stampa    Italiano English Francais

www.angelamerici.it

«« torna / back / précédent


Les figures de sainteté
La Vénérable LUCIA MANGANO (1896-1946)
Compagnie de Sainte Ursule, Institut Séculier Sainte Angèle Merici, Fédération

Lucia Mangano naît à Trecastagni (CT) le 8 avril 1896. L’enfant grandit au contact de la campagne où son père exploite comme cultivateur un champ de vignes et d’oliviers. L’éducation religieuse offerte par sa famille est centrée sur la Passion de Jésus.


Fotografia
 
Fotografia
 
Fotografia

 

À 8 ans, elle sollicite elle-même de faire sa première communion et demande alors au Seigneur le don d’être son épouse. À 15 ans, elle s’installe avec sa famille à S. Giovanni La Punta, près de l’Église de la Ravanusa. À 17 ans, pour satisfaire aux besoins familiaux, elle entre au service des Marano de Catane et, l’année suivante, de la famille Guarnaccia. Elle pratique ainsi les vertus d’humilité, d’obéissance et de patience. Malade de la fièvre de Malte, elle doit retourner chez elle. Vers ses 18 ans, par une intuition intérieure, elle est certaine d’être appelée à la vie consacrée. Le genre de vie qu’elle va embrasser lui est révélé.
En 1919, elle fait connaissance avec la Compagnie de Ste Ursule, fondée à Brescia en 1535 par Ste Angèle Merici. En découvrant la profonde spiritualité méricienne, elle se remet à la Compagnie.
En 1923, elle émet le vœu de faire dans touts ses actions ce qui lui semble plus parfait pour rendre gloire à Dieu.
En 1925, elle devient Supérieure-vicaire des Ursulines de San Giovanni La Punta.
En 1928, elle est nommée Maîtresse des novices de l’Archidiocèse de Catane.
Elle meurt le 10 décembre 1946. Depuis le 28 avril 1947, sa dépouille repose dans la Chapelle de l’Institut des Ursulines de San Giovanni La Punta.
La première session publique du Procès diocésain pour sa cause de béatification est ouverte le 11 janvier 1955 à Catane. Le 2 juillet 1994, le Pape Jean-Paul II, ayant reconnu l’héroïcité de ses vertus, la proclame Vénérable.

6 aprile 2013



Français


Translate this page